Logo Lamed.frhttp://www.aish.comAccueil Lamed.fr
...
.
.
...
...
.
.
...
...
.

Aujourd'hui dans l'histoire

.
...
...
.

30 Sivan 5777
(Samedi 24 Juin 2017)

  • Prochain chabbat :
    30 Sivan 5777
    (24 Juin 2017)
  • Entrée du chabbat :
  • Sortie du chabbat :
.
...

Lumière de chabbat

Lorsque le Chabbat arrive, les maisons juives s'illuminent des lumières que la maîtresse de maison allume en l'honneur de la venue de ce jour sacré.
 
Différentes raisons existent à cela, mais la raison première est très simple : « Chalom Baït » (l'harmonie du foyer).
 
Pour arriver à se rencontrer autour de la table du Chabbat, pour échanger, communiquer, se (re) découvrir ou tout simplement se sourire, il faut d'abord pouvoir se voir tout simplement.
 
C'est cela le symbole de ces lumières qui éclairent le visage de l'autre afin de pouvoir aller à sa rencontre dans l'harmonie et dans la paix.
 
Les femmes mariées en allument deux, les jeunes femmes et les jeunes filles ont pour certaines l'habitude d'en allumer qu' une seule.
 
C'est au plus tard à l'heure où rentre le Chabbat qu'elles seront allumées afin que la bénédiction puisse être prononcée amenant avec elles joie et sérénité.

30 Sivan 5777 - Samedi 24 Juin 2017


Sélectionnez une ville     cliquez pour les explications
Sélectionnez une ville dans la liste ci-dessous. La ville est sauvegardée dans un cookie de votre navigateur afin que vous la retrouviez lors de vos prochaines connexions.

Début de la nuit     cliquez pour les explications
La transition entre le jour et la nuit est marquée par une période d'incertitude appelée Beyn Hachmachot. Et puisque dans la Halaha le jour commence avec la tombée de la nuit, cela marque aussi la transition d'un jour à l'autre.

En pratique cette période de transition est généralement acceptée pour commencer au coucher du soleil. Sa fin, cependant est sujette à discussion et nos Sages n'ont pas tranché sur une réponse exclusive. Ainsi existe-t-il quatre durées :
  • 18 minutes
  • 24 minutes
  • 72 minutes
  • 90 minutes

Ces intervalles se réfèrent à Israël à l'équinoxe et on plus on s'élève en lattitude, plus elles s'allongent même à l'équinoxe. On prend alors des minutes équivalentes.
Selon la loi juive, le jour commence la veille à la tombée de la nuit et non à minuit comme on en a l'usage en Occident.
On distingue plusieurs moments qui ponctuent la journée juive.

Début du Jour     cliquez pour les explications
A la différence de la tombée de la nuit, le début du jour est un instant fixe appelé Alot Hachah'ar. Sa fixation est également sujette à discussion. Les deux grandes opinions le placent 72 ou 90 minutes équivalentes avant le lever du soleil (Nets Hah'ama).

Alot Hachahar

Mise des Téfilines

Nets Hahama
Chema et Prières     cliquez pour les explications
On peut lire le Chema, le matin tant que la lumière est suffisante pour reconnaître à 2 mètres environ une personne que l'on connait. On préfère cependant le lire avant le lever du soleil afin de commencer la prière (Tefila) au moment du lever du soleil. Le Chema peut être lu à n'importe quelle heure après Alot Haschahar jusqu'à la fin du premier quart de la journée ; la Tefila jusqu'au premier tiers.

Limite de la lecture du Chema

Limite de la Tefila
Milieu du jour (H'atsot)     cliquez pour les explications
H'atsot -midi solaire- détermine la fin du temps imparti à la prière du matin Cha'harit. Une demi-heure plus tard, on peut déjà réciter la prière de l'après-midi, Min'ha.

Hatsot
L’heure idéale pour la récitation de cette prière est vers le milieu d’après-midi. On peut, en cas de besoin, la commencer une demi-heure après H'atsot. On appelle ce moment Min‘ha guedola, il commence à la fin de la demi-heure qui suit H'atsoth, et il n’est pas permis de prier Min‘ha pendant cette demi-heure.

L’heure la plus tardive pour la récitation de Min‘ha est, de préférence, avant le coucher du soleil (cheqiya), car jusqu’à ce moment-là il ne fait aucun doute que l’on est encore en plein jour.
Après la cheqiya, en revanche, on entre dans un intervalle de temps où la lumière du jour baisse progressivement jusqu’à la tombée de la nuit, moment considéré par la Halakha comme douteux quant à son statut de jour ou de nuit. C’est pourquoi il faudra éviter de dire Min‘ha à ce moment-là.

Début

Plag Haminha
Arvith et Chema     cliquez pour les explications
De Beyn Hachmachot jusqu'à minuit.

S'ils n'ont pas été dits jusque là, on a alors jusqu'à Alot hachah'ar pour faire Arvith, et jusqu'au lever du soleil pour dire le Chema. Cependant, en faisant usage de ce droit, le Chema du matin doit être lu après le lever du soleil.

Sous certaines conditions, Arvith peut être dit après Plag Haminh'a (1 heure équivalente 1/4).

Chekia Hahama

Tset Hakohavim